Accéder à mon compte

Si vous avez perdu votre mot de passe, cliquez ici
Email :
Mot de passe :

La mairie sera fermée du 26 décembre 2019 au 1er janvier 2020 inclus.



Episode 7
Les Protestants à Angerville. Le temps des  guerres de religion… Episode N°:7
  
Et un été de plus pour votre vieil If ! La fête du village a été une réussite. Et enfin, il fait chaud ! Poursuivons maintenant l’histoire de notre village.
Les décennies qui suivirent  la Guerre de Cent Ans furent  moins mouvementées ; il fallait reconstruire et effacer les traces des combats. Mais le répit fut de courte durée et  dès le milieu du XVIe siècle des problèmes religieux survinrent en Normandie comme dans le reste de la France. Les Guerres de religion allaient une fois encore semer la misère et la désolation.
Dès 1542 le parlement de Normandie signalait la présence d’un grand nombre de protestants au Havre et dans les environs. Ceux-ci se rendirent maîtres de la cité océane en 1562. Mais ayant demandé l’aide des Anglais ils provoquèrent l’intervention du roi de France Charles IX dont les troupes reprirent la ville le 23 juillet de l’année suivante. Chassés du centre urbain ils se réfugièrent dans les campagnes, notamment à Criquetot, Turretot, Octeville et Angervile l’Orcher. Les registres de l’église calviniste du Havre, établie d’abord à Turretot nous apprennent qu’en 1578 les  Réformés étaient 268 à Angerville, 124 à Hermeville, 172 à Manneville et 50 à Saint-Sauveur. Un temple existait dans notre commune mais son emplacement exact demeure incertain puisqu’il fut ensuite détruit ; et ce n’était bien entendu pas à proximité de ma ramure !
Ces guerres de religion entre catholiques et partisans de la Religion Réformée  n’épargnèrent pas la contrée. Le 10 novembre 1587 les troupes catholiques  du  Duc de Guise mirent en pièces 400 mercenaires suisses au service des protestants dans la plaine des  hameaux  de Caltot et de France. Les victimes furent enterrées sur place. Quelques temps plus tard Henri IV devenu catholique, vint au secours de son fidèle  Bois-Rozé de Goustimesnil assiégé dans Fécamp par les Ligueurs. Les pillages, meurtres, brigandages se poursuivirent pendant de nombreuses années ; la plupart des animaux ayant péri, c’étaient les hommes qui tiraient les charrues ; les récoltes étaient insuffisantes ; il fallut attendre l’Edit de Nantes proclamant la liberté de conscience en 1598 pour retrouver une vie meilleure dans le Pays. Les deux religions pouvaient cohabiter. Mais cela ne dura qu’un temps ! Sous Louis XIV les troubles reprirent. Mais cela, je vous le dirai cet automne, si vous le permettez !

 
  Taxus


 

 



 

Permanences de Médecins au Pôle Paramédical.
Tous les Mardis de 14h à 17h
Docteur MAJOT Maxime.
Tous les Mercredis de 14h à 17h
Docteur LEFRANCOIS Bertrand.
Sans Rendez-vous.

 


AVIS


Un logement type F3 est disponible au-dessus du cabinet paramédical rue des Hellandes au 1er décembre.
 
Les personnes intéressées sont priées de se présenter en Mairie.
Se munir :

  • Courrier de demande
  • Pièce d’identité
  • Livret de famille
  • 3 derniers bulletins de salaire ou justificatifs des revenus       (Allocations, retraite, pension alimentaire…)
  • Feuille d’imposition ou de non-imposition 2018 sur les revenus 2017.
  
Caractéristiques du logement :
           Type F3
           Loyer 459,37 €

Le ramassage des Déchets recyclables
du Mercredi 25 Décembre  
sera reporté
au Samedi 28 Décembre.


Vous êtes nouvel Angervillais, ou vos enfants feront leur prochaine rentrée scolaire à Angerville l’Orcher ?
Faites-vous connaitre en mairie rapidement, nos agents se feront un plaisir de vous renseigner sur la commune et sur l’école et cela nous aidera sur l’anticipation des effectifs scolaires.